AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Dessinons des moutons • Amy & Jaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Council member

Dossier
CV:
Rps:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Dessinons des moutons • Amy & Jaya   Dim 25 Oct - 13:27


   
Amy & Jaya ❧ "dessine moi un mouton"
La vie devait suivre son cours, c’était ce que Jaya conseillait à tout le monde, et pourtant elle-même avait du mal à passer à autre chose, à tourner la page, à ne penser à Charles plus qu’avec nostalgie et de ne plus souffrir, elle n’y arrivait pas, et pourtant c’était son rôle d’aider et de guider, elle était quelqu’un d’apprécier et son emploi allait dans ce sens.
C’était pour cela qu’elle n’avait pas cessé les consultations, qu’elle continuait comme elle pouvait à courir à droite et à gauche gardant son si joli sourire dans ce visage pâlit par le manque de sommeil.
Aujourd’hui elle devait se rendre à l’école primaire, elle avait peu de patients là-bas, elle en avait une en particulier, une qu’elle trouvait à la fois excentrique et adorable pour son âge. Une petite qu’elle avait vu grandir et évoluer, une petite dont elle connaissait à présent les souffrances et les espoirs et qui venait de découvrir le deuil dans sa famille.
Arrivant aux portes de l’école, Jaya fouillât dans son sac pour en sortir une montre dont l’un des bracelets d’attache était cassé et lu l’heure sur les fines aiguilles, elle était quelque peu en avance. Appuyant sur la sonnette, elle vit arriver toute claudiquante une des femmes de cantines qui la gratifiât d’un large sourire tandis qu’elle déverrouillait le portail. Un compliment sur sa coiffure et une embrassade plus tard, la vieille femme laissât Jaya s’enfoncer dans le long couloir qui l’a menait au réduit aux murs peint dans un bleu délavé qui lui servait de bureau ici.
La psychologue ne laissait aucun objet personnel dans ce lieu contrairement à son bureau à Sweetlove, ou elle avait amené plusieurs objets pouvait donner un aspect plus chaleureux et encourageant à la discussion. Ici ses armes étaient les feuilles et les feutres ainsi que la pâte à modelé, l’art chez les enfants en racontant souvent plus qu’un débit de paroles ininterrompus.
Jaya enleva son manteau, son écharpe tissée aux couleurs vives, sorti son agenda et son carnet, nota quelques rendez-vous, regarda par la fenêtre le temps gris et morne, l’automne arrivait.
Puis sonnât la fin des cours, et les couloirs se remplir d’enfants riant et chantant, tous plus bruyants les uns que les autres tandis qu’ils mettaient leurs manteaux et leurs bonnets, laissant leurs paroles éclater, profitant de cet espace de liberté entre deux cours d’orthographes. Jaya se redressa sur son siégé et sorti des feuilles et un pot remplit de feutres de tailles et de couleurs différentes, restes de plusieurs boites écumées par les élèves qu’elle avait eu au cours de ces dernières années.
La jeune femme rangea son agenda et son carnet, ferma son portable afin de ne pas être dérangée, elle qui trouvait bien commode ce moyen de communication, elle restait pourtant souvent estomaquée de voir le peu de considération qu’on pouvait avoir pour ses heures de travail, et que cela ne semblait déranger personne qu’elle dut interrompre un patient pour décrocher, au contraire bien souvent on lui reprochait de ne « jamais » répondre, ce qui était faux évidemment. Jaya ne répondait au téléphone que lorsqu’elle était disponible, et certes cela était rare, mais jamais elle n’avait laissé un message sans nouvelles, et oui elle passait son temps à s’excuser de son retard de réponse, le résultat de son éducation très certainement.
Un petit bruit se fit entendre à la porte, résonnant dans l’étroit espace du bureau. La psychologue observât la chaise vide qui se trouvait face à elle et qui allait bientôt abriter une douce présence, aussi rousse que l’automne.
Puis elle releva la tête et tout en affichant un sourire franc, elle s’adressa à la personne qui venait de frapper.

« Entre Amy. »
©clever love.

_________________
I don't like to disturb the peace

You may think that she's a master of disguise You lost your dignity you compromised It may be true we all need knocking down a few Come find shelter oh your shelter with me, with me •••

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of Pagford
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dessinons des moutons • Amy & Jaya   Mer 11 Nov - 19:58


   
Amy & Jaya ❧ "dessine moi un mouton"
Amy releva brusquement la tête, faisant voler sa crinière de cheveux roux. La sonnerie du l’école primaire retentit. Comment une chose qui vous faire tellement plaisir, pouvait vous cassez les oreilles ? La petite rousse posa son crayon avec un calme plat. Les autres élèves de sa classe se levèrent et partir en courant, avec même que l’institutrice n’est fini sa phrase. Amy les regarda pendre leurs manteaux en discutant, riant au blagues de certains, d’autre se poussant. Malgré toute l’agitation de ses camarades et la joie qui émanait d’eux,  elle n’avait aucune envie de les rejoindre.
Maintenant, pendant la récréation, elle n’allait pas sortir et rester avec ses « amis », mais elle allait devoir dessiner. Avec Jaya. La psychologue de l’école primaire qui travaillait aussi à Sweetlove House.
Sweetlove House. Tout le monde ne parlait plus que de cette école. Apparemment, les parents de la rouquine n’étaient pas du tout du même avis. Son père, lui, si gentil et attentionné, était pour. Sa mère, elle, si strique et droite, était contre. Et au milieu de toute cette agitation, Amy, gamine aimant son chien, ne comprenait rien. C’était peut-être pour ça qu’elle avait une psychologue.
Amy sortie de la classe en trainant les pieds. Aujourd’hui, elle n’avait aucune envie d’aller dessiner. A quoi cela servais-t-il de toute façon ? Son imagination était déjà très développer, alors à quoi cela servais ? Amy attrapa son manteau rose fuchsia et marcha dans le couloir inverse aux autres, le serrant sous son bras gauche.
Les murs de l’école étaient d’un blanc de lait. Il n’y avait aucun dessin. Rien qui puisse mettre un peu de gaité dans les cœurs. Même les professeurs trouvaient cela triste. Amy s’arrêta devant une porte. La porte du bureau de Jaya. Elle était aussi blanche que le reste de l’école et la poignée, en fer, arrivait au niveau des yeux de la petite fille.
Celle-ci prit une grande inspiration. Elle aimait bien Jaya. Elle l’adorait même. Cette adulte la comprenait un peu, elle l’écoutait, et la calmer quand certaines larmes coulaient. C’était presque rassurant de la voir. Mais, franchement, Amy ne comprenait pas en quoi le faite de dessiner l’aiderait. Elle frappa.
Une voix, douce et chaleureuse, lui dit d’entrer. Amy ouvrit et passa la tête dans l’entrebâillement de la porte. Elle regarda Jaya, assise derrière son bureau, qui lui rejoignait un regard serein. Amy eu soudain l’envie irrésistible de faire un câlin à Stan. Il lui manquait tellement pendant ses journées de cours. D’une petite voix, elle répondit :

« Bonjour Jaya. »

Elle sourit et alla s’asseoir sur la chaise devant le bureau. Les murs de la pièce était d’un bleu très clair, presque délavé, ce qui, contrairement au couloir et aux salles de classes, ne déplaisait pas trop à Amy. La petite aimait bien cette vieille couleur un peu démodé. Par contre, il n’y avait aucun accessoire, aucun objet que Jaya avait ramené de chez elle ou de Sweetlove. Cela n’était guère aidant pour les discutions et les éventuelles échanges entre les deux personnes. Surtout avec Amy, parfois si renfermer quand elle se sentait mal à l’aise. Elle prit une mèche de cheveux entre ses doigts et commença à la tortiller en attendant que Jaya lui demande de dessiner.

©clever love.

Revenir en haut Aller en bas
 

Dessinons des moutons • Amy & Jaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le guide du niveau 1: l'élevage de moutons
» [Guide] L'élevage de moutons
» Etre Maire ... par Gwendoline11
» Bannissements, les questions, les recours
» #JESUISCHARLIE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The casual vacancy :: Pagford :: Abords du centre :: Ecole Maternelle & Primaire-
Membre du mois

Jack o'Benrose