AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bière à la chandèle ♦ Yannou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Ven 13 Nov - 22:28




Bière à la chandèle



Ce soir, c'était censé être une super soirée mais bon, jamais rien ne se passe comme prévu hein !

Tu connais ça ? Moi aussi, ne t'inquiète pas, t'es pas le seul. Pourtant, tout avait l'air d'aller bien ! J'étais sûr de passer un moment bien agréable tout seul dans mon appart'. Mais ça, c'est sans compter sur l'immeuble. Dès fois, je me demande pourquoi j'ai choisis de venir ici, aux Champs, je te jure, les inconvénient sont quand même assez grand. Premièrement, y a des gens qui ont l'aire vraiment mais alors, vraiment louche, qui se promènent à toute heure du jour et de la nuit. Comment je le sais ? Bah, parce que je dors pas ! Ou peu, très peu enfaîte. Mais bon, du coup, je vois l'activité du quartier que personne voit. Je vais me coucher à 5h en général et pis, je me réveille à 9h.

D'ailleurs, en parlant d'activité étrange dans le quartier. Je sais que pas plus tard qu'il y a une semaine, mon voisin de palier est rentré avec un homme dans les bras. J'ai rien dit, mais quand même, je dois avouer que j'ai regarder par l'oeil de ma porte. Parce que je suis curieux et parce qu'il faisait un boucan d'enfer. Je ne pouvais pas ne pas l'entendre et puis, j'avais soucis que ce soit un mec louche qui rentre dans l'immeuble. Mais non, c'était juste mon voisin. Je pense qu'il a la trentaine, comme moi. Bon, le plus intéressant, ou bizarre, c'est qu'il avait un mec dans les bras. Enfin, un vieux, enfin, il était pas si vieux mais bon. Bien 20 ans de plus que lui. Et puis, il bougeait pas.

Oui, ça m'a marqué.

Parce que je ne pensais pas que c'était le genre d'homme à aimer les hommes. Et parce que débarquer à 23h49 avec un mec de 20 ans de plus, c'est franchement bizarre. Surtout qu'il bougeait pas. Je me répète ? Déformation professionnelle vieux ! Désolé. Je dois avouer avoir penser au meurtre mais vu que dans la matinée y a eu des bruits plus que... Explicite ? Et bien, j'me suis pas poser plus de question. J'ai juste rougis comme un gosse et pis, je suis parti faire un tour. Parce qu'entendre ce genre de chose quand t'es célibataire, c'est pas agréable. Tu te sens encore plus seul. Et puis, c'est mon voisin, pas envie de l'imaginer dans ce genre de situation.  Je m'égare ? D'accord alors revenons en au présent.

Alors que je suis tranquillement sur mon canapé en train d'écrire mon nouveau roman avec une bière, le courant décide de se couper. Oui, ce genre de truc qui fou la haine. Heureusement que je travaille sur ordinateur portable et que j'ai pas besoin d'une alimentation continue, je crois que j'aurais pété un câble si non. C'est le cas de le dire. Mais bon, être dans la nuit, dans son appartement, ça fou la haine. Je sauvegarde le fichier, éteint l'ordinateur et puis, je me lève, dans le but de trouver la moindre lumière à disposition. Évidemment, parce que je suis vraiment très doué, je m'encouble et me casse la figure comme un con. Je jure bien haut et fort, tant pis pour les voisins. D'ailleurs, ils semblent tous aussi mécontent que moi. Franchement ? Qui est-ce qui a décidé de faire une panne maintenant ? J'apprécierais peut-être plus ça si j'avais pas du taff à faire. Enfin, j'y peux rien. Je soupire, je me relève et je cherche.

Sauf que rien n'y fait, pas la moindre lampe torche, pas la moindre stupide bougie. Non, je n'ai qu'un petit briquet de merde. Je crois que je vais vraiment péter un boulon quand je vois un petit faisceau de lumière. Intrigué, je me dirige vers la porte d'entrée de mon appart et l'ouvre à la volée. Ouais, le voisin à de la lumière lui. Connard de merde. J'me fâche tout seul et ça sert à rien. C'est peut-être le moment de faire plus ample connaissance non ?

Comme un papillon attiré vers la lumière, je m'approche de sa porte et toque. Une fois, deux fois et puis, une troisième fois. Histoire d'être sûr qu'il m'entende. Ah, et il faut dire qu'avant de partir, j'ai pris un pack de bière, je pense qu'il aime boire alors, autant faire copain-copain tout de suite non ?
(c) FreeSpirit


Dernière édition par Edmund G. Evans le Jeu 19 Nov - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Dim 15 Nov - 19:10


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

Je savais pas quelle heure il était. J'étais avachi sur mon canapé en caleçon et un tee-shirt en buvant une bière. Ces petits moments de solitude que j'appréciais grandement. Même si avec Jack on avait avancé, un petit peu, je tenais pas à l'avoir sur le dos 24h sur 24. Parce que déjà je risquerai d'être fort désagréable au bout d'un moment. J'avais besoin de mon espace pour souffler. Et puis franchement, c'était pas que j'avais honte de mon appart, mais c'était de la merde comparé à sa maison. Même si il avait refait la décoration de son salon.

Je regardais une émission de télé-réalité, les trucs à la con mais j'avais pas envie de réfléchir. Et puis c'était rassurant de savoir qu'on était pas le dernier des demeurés. Et puis plus rien. C'était le noir total. Je soufflais et sortie mon portable pour éclairer avant de partir à la recherche de ma lampe torche. Je finissais par la retrouver entre deux DVDs.

On toqua à la porte. Je fronçais les sourcils. J'avais pas envie de me lever. Y'avait personne. J'avais oublié d'éteindre la lumière en partant. On insiste. Je soupirai, posai ma bière sur la table basse et me leva avant d'aller ouvrir la porte, un air agacé sur le visage.

- Quoi ?!

Je lui mettais la lumière en plein dans la poire. C'était mon voisin de pallier. Je le connaissais pas vraiment, je savais juste qu'il devait pas dormir beaucoup vu que la lumière à sa fenêtre était toujours allumé quand je rentrais tard de soirée ou que je partais tôt le matin pour aller courir. Il tenait un pack de bière dans sa main. Ok il avait gagné. Je le laissais entrer.

- T'a pas d'amis ?

Demandais je en claquant la porte derrière moi.


copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Jeu 19 Nov - 20:00




Bière à la chandèle



Et bein. Si je m'attendais à un accueil pareille !

Si ça tenait qu'à moi, je serais retourné directement dans mon appartement. Sauf que non. Enfin, oui, ça ne tient qu'à moi mais j'ai pas envie d'attendre tout seul comme un con dans l'appartement que la lumière revienne. Saloperie... Je suis sûr qu'elle va mettre un moment à revenir en plus. Pourquoi ? Parce que la panne est général dans tous les Champs et qu'il n'y a pas le moindre générateur. D'accord que ce soit un endroit pauvre, mais à ce point ? Ouais, c'est vraiment pas cool.

Des amis ? Si. De la lumière ? Non.

Je ne vois pas le fait que j'aie des amis ou non changerait quoi que ce soit. En tout cas, il ne semble pas très sympathique, bah, avec des bières dans l'estomac, nul doute qu'il sera plus chouette. Et puis, c'est le moment de faire connaissance non ?

Tu penses que je vais me déplacer dans une autre ville à cette heure pour éviter la panne ?

Ce serait clairement ridicule. J'entre donc chez ce voisin, Yann. Ouais, j'ai regarder sur la sonnette en bas un jour. C'est toujours utile de savoir ce genre de chose. Surtout pour des instants comme maintenant. Y a beau ne pas avoir beaucoup de lumière, je remarque bien que c'est un gros bordel chez lui. Je ne dis rien, c'est pas beaucoup mieux chez moi en ce moment. Parce que je suis sur un bon filon, j'avance un de mes livres et du coup, tout le reste passe à la trappe, y comprit le ménage. Surtout le ménage enfaîte. Je m'assieds sur ce qui semble être un canapé, ouais, ça ne peut pas être autre chose qu'un canapé.

J'ouvre le pack de bière et en donne une à Yann. Remarquant l'ombre d'un cendrier, je tente de rouler une cigarette et je dois m'y reprendre à trois fois avant d'y arriver. Je vous ai déjà dit que je suis maladroit ? Et le manque de lumière m'aide pas. Alors que je m'allume ma cigarette, je me retourne vers le compagnon d'infortune.

T'as pas des bougies voisin ? On y voit rien.

Ouaip.
Je suis doué pour les conversations. Surtout quand c'est moi qui doit commencer le sujet. Et dire que j'ose espérer faire parti du conseil. Je suis un marrant. Note, un peu de jeunesse, peut-être que cela ne leur ferait pas de mal. La prochaine fois que je croise Jaya, je l'accoste.
(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Dim 22 Nov - 16:02


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

J'étais pas sympa, je serai pas élu le meilleur voisin de l'année non plus. En même temps j'en avais pas spécialement envie. J'avais pas non plus demander à mon voisin de venir squatter chez moi. Surtout que j'avais pas de lumière non plus. Ou alors il croyait que je pédalais chez moi pour avoir ma propre énergie.

- Comme tu peux le voir j'ai pas de lumière non plus

Répliquais je à sa question. Il aurait pu aller jusqu'à Pagford même si tout était sans doute fermé là bas. C'était pas comme à Londres. Mais bon je l'avais quand même laissé rentré, parce que de la bière ça faisait pas de mal. Il s'était assis sur mon canapé. Je t'en prie fais comme chez toi. Il me tendis une bière avant de galérer à se rouler une cigarette. Je ricanais intérieurement.

- Yann

Lançais je. Je m'appelais pas voisin, j'avais un nom comme tout le monde. Il méritait même pas que j'allume une bougie. En plus c'était des bougies que j'avais acheté exprès pour Jack. Si un jour il sonnait à ma porte fallait bien que ça sente moins la cigarette et le linge sale. Je soupirai avant d'aller dans la cuisine en m'éclairant à l'aide de ma lampe torche. J'ouvrai un placard avant d'en sortir une bougie senteur chocolat. Je me disais que le libraire devait aimer le chocolat. Avec de la chance peut être que mon voisin n'aimait pas ça et dégagerait en laissant son pack de bière. Fallait que je me calme, le mec que je le connaissais pas que je voulais déjà le mettre sur ma liste noire.
Je finissais par revenir, posant la bougie sur la table basse avant de l'allumer. Avec tous le bordel autour faiblement éclairé ça faisait vraiment pauvre. Je posai mes fesses sur le canapé avant d'ouvrir ma bière pour en boire une gorgée.

- T'es insomniaque ?

Bah c'était une entrée comme une autre pour faire connaissance. La soirée allait être longue si on faisait que de picoler et de fumer. Bon on pourrait aussi faire autre chose mais j'étais pas certains que Jack apprécierait.

copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Dim 22 Nov - 23:29




Bière à la chandèle



Purée de patate farcie !

Quel caractère, mais quel caractère ! Tu m'étonne qu'il fréquente un petit vieux, personne voudrait d'un homme avec un caractère pareille. Hey, mais je pourrais bien m'en inspiré pour le méchant du bouquin que j'écris. Parce que ouais, avant j'écrivais des romances gay, mais ça c'était avant ! Maintenant y a de l'action dans mes romances gay. Ouaip, c'est pas le changement le plus impressionnant du monde mais je peux te dire que ça m'a demandé de l'effort ! C'est fréquent que je m'inspire des gens que je croise pour les rôles secondaires. Surtout les pauvres gens, ceux qui te font chier sans raison. Un peu comme moi avec lui ce soir enfaîte, bah, on est tous le connard de quelqu'un non ?

- T'es peut-être pas une lumière mais je peux te jurer que t'en as plus que ce que mon téléphone à dans le bide.

C'est méchant ?

Non, c'est drôle. Mon humour à moi. Faut pas chercher à comprendre. J'espère juste qu'il ne va pas me mettre à la porte à cause de ça. Ce serait con, surtout que moi je me trouve drôle. Si c'était pas le cas, je vois pas pourquoi je dirais ce genre de chose... Bref, Yann me dit qu'il s'appelle Yann. Sans déconné ? Je crois que j'aurais jamais deviné sans son aide. Bah, heureusement que la lumière est faible, impossible de voir l'expression facial de l'autre. Parce que sur ce coup, je crois que j'ai de la peine à pas sourire comme un con.

- Je sais. Moi c'est Edmund. Penses même pas à vouloir me trouver un surnom.

Je précise parce que s'il ose m'appeler Ed, je sens que ça va vraiment pas passer entre nous. Y a des choses qu'on supporte pas dans la vie, sans raison particulière. Et bien, me surnommer Ed, ça en fait partit. C'est plus fort que moi, je ne supporte pas ce surnom. S'il veut que je l'appelle Yann, je le ferais. Pas de souci. Mais j'aime bien appeler les gens par des qualificatifs. Voisin, ami, collègue... Connard, trouduc. Enfin, tu vois le genre.

En tout cas, il prend son temps pour chercher une bougie, on dirait qu'il a pas envie. Bah, je veux même pas savoir pourquoi. Les gens ont des lubies qu'il vaut mieux ignorer. Si, si... Petit conseil d'ami. Enfin, il allume une bougie, je vais pas me plaindre. Je pourrais presque être à l'aise mais faut qu'une odeur abominable entre dans mes narines. Je mets quelques secondes à comprendre que ça vient de la bougie. Bah, tu m'étonnes qu'il avait pas envie de l'allumer, ça pue la mort son truc. Je tire sur ma cigarette et bois une grande gorgée de bière. Je vais en avoir besoin pour tenir.

Enfaîte, je suis peut-être nul pour lancer des sujets mais il est pas plus doué le voisin. Je l'appelle comme ça dans ma tête, plains-toi pas d'accord, il en saura rien " Yann ". Bref, monsieur me demande si je suis insomniaque. Mais... Il est bête ou quoi ? S'il s'est rendu compte que mes lumières sont allumés tout le temps, pourquoi me poser la question ? Ça me semble logique que je le sois. Je veux dire, à part mes lumières, y a rien qui pourrait lui mettre la puce à l'oreille.

- Et toi, t'aime les hommes.

Il me pose une question stupide, j'en fais de même. Quoi que c'est pas une question, la sienne non plus d'ailleurs. Je soupire. C'est pas bien partit. En même temps, le mec me prend pour un con alors qu'est-ce que tu veux que je fasse ?! Caaalme, il faut juste trouver un sujet de conversation qui n'envenime pas la chose. N'empêche que je l'ai vu son petit regard avant, j'aurais préféré pas, foutu pervers. Père pas vert. C'est pas encore Noël. Ouais, avant que Coca achète Noël, le Papa il était vert, pas rouge. Inutile comme information ? Certainement.

- Je dors. Quatre heures par nuit. J'ai du temps pour d'autre chose, comme écrire.

Voilà, il va vouloir savoir ce que j'écris. En même temps, je me sentais obligé de préciser. Pas qu'il s'imagine des choses. Je crois que je suis con dès fois. Bah, je lui dirais que j'écris des livres. Notre conversation aura vraiment aucun sens. Tant pis. Foutu lumière de merde. Je fume et je me tais, j'ai rien d'autre à dire. Et je bois, parce que ça, je sais faire. Et parce que putain, ces bières offertes par mon " Boss " sont trop bonnes !!

- Pas mal la bière hein ?

(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Jeu 26 Nov - 18:43


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

Sérieusement ? Il venait toquer à ma porte et ensuite il m'insultait ? Il mériterait que je le laisse dans le couloir, dans le noir comme un con. Mais fallait que je m'entraîne sur ma gentillesse. Et puis des bières gratos ça se refusait pas. Sa petite blague ne m'atteignait pas non plus. J'avais quand même envie de lui faire bouffer son téléphone.

- Mais c'est que t'es un comique

Pour continuer dans la civilité, je lui donnais mon nom. Et aussi parce que ça allait me gonflait si il lançait "voisin" à tue tête. Bon il savait, je savais pas si je devais trouver ça étrange ou le considérer comme un stalkeur. Monsieur ne voulait pas de surnom. En même temps j'étais pas son pote j'allai pas entamer des familiarités. Je sentais que la suite de la soirée allait être longue avec cet énergumène chez moi. Déjà il avait un humour de MERDE et il me gavait déjà.
Comme il me l'avait gentiment demandé je déposai une bougie sur la table basse.

Pour engager une conversation je lui posai la première question qu'il m'étais passé par la tête. Vu sa tronche faiblement éclairé elle devait être conne. Je faisais avec ce que j'avais sous la main. J'étais pas le mec le plus sociale de la terre. Edmund me répliqua que j'aimais les hommes. C'était même pas une question. Ok mon voisin m'espionnait. Remarque il avait peut être rien d'autre à foutre si il arrivait pas à pioncer. Il avait dû me voir avec Jack.

- Entre autres

Et oui j'aimais pas que les hommes mon petit, note ça dans ton journal. Et j'avais bien pensé, car Edmund écrivait. Peut être les blagues Carambars avec son humour à deux balles ? Entre un libraire et un écrivain, ils devraient bien s'entendre. Ils auraient des superbes conversations intellectuelles. A retenir de ne jamais inviter mon voisin si Jack était ici.
Ce mec était quand même fier d'une bière quoi. Ok elle était bonne mais ça restait une bière. Je le fixais, me demandant si sérieusement il avait assez de neurones pour tenir un crayon. Je finissais par détourner la tête pour attraper mon paquet de cigarette et m'en griller une.

- Ca te pose un problème que j'aime les hommes ? C'est pour ça que t'es venue toquer à ma porte ? Tu croyais que j'allai te sauter dessus ? Tu crois que tous les gays sont des obsédés ?

copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Dim 29 Nov - 19:00




Bière à la chandèle



Il m'a pas mis à la porte.

Je dois avouer que j'y ai cru un moment. Ouais, parce que mon humour n'est pas compris par tout le monde. Qu'est-ce que tu veux, les gens sont parfois bête hein ! L'atmosphère devient lourde, j'aime pas ça. Alors, je me tais et j'attends. Parce qu'il a plein de chose à me dire non ? Ouais, j'en suis certain. En tout cas, il a pas l'air de m'apprécier. Mouais, je suis un peu pénible mais bon. On m'aime comme ça ou on ne m'aime pas, un point c'est tout. Parce que bon, je ne vais pas changer du jour à l'autre. C'est une chose dont je suis certain, surtout pas pour un crétin de voisin. Enfin, de " Yann".

Entre-autre ? Noooon ? Bah si. Je ne suis qu'à moitié étonné. Ou alors, un quart plutôt. Parce que bon, il m'a tout l'air d'être un coureur de jupon. Il est pas moche, faut l'admettre, mais quand même. Bref, chacun ses goût. Je trouve vraiment pas du tout les femmes attirantes. C'est plein de forme, partout. Rien d'anguleux, c'est pas drôle quoi. Et pis, leurs entre-jambe ? Juste dégueulasse, je peux pas, même imaginer me donne la nausée. Je crois que je grimace quand il me dit cela. Ouais, enfaîte, j'en suis sûr. Genre discrétion, on peut faire mieux que moi. Grimacer parce qu'il parle de femme, c'est franchement bête comme réaction.

Enfin bon, je ne vais pas m'enfoncer encore plus en lui répondant, y a rien à répondre à ça. J'éteins ma cigarette et je fais genre de rien. Je vois bien qu'il me détaille mais bon, si ça lui fait plaisir. Pis tout d'un coup, c'est l'apothéose ! Il me balance des phrases à la suite, sans cohérence les unes avec les autres. Je relève les yeux vers lui parce que j'suis choqué. Pas par ses propos, mais par son ton. Hey ! Faut pas se mettre dans tous les états à cause de ce que j'ai dit quoi ! Y a des gens... Je comprends juste pas leurs réactions. Je ferme ma bouche, parce que c'est pas classe d'être bouche ouverte devant qui que ce soit. Non, je hausse un sourcil, parce que c'est plus classe et parce que purée, je m'attendais pas à ça.

- Hey ! Tranquille Yann !

J'ai failli dire voisin. Mais je me suis retenu. Il aurait pas aimé du tout. Je tente de réfléchir quelques secondes sur quoi répondre et pis je me lance. Parce que bon, je vais pas passer quinze minutes à trouver la réponse parfaite, je ne suis pas devant mon roman. Les gens aime pas attendre les réponses. C'est bien connu. Donc bon, je vais répondre ce qui me vient.

- De un, y a trop de choses qui ne vont pas ensemble dans tes propos.

C'est vrai quoi ! J'ai beau y réfléchir, je ne vois absolument aucune logique ni corrélation dans ses propos. Je suis un peu perdu devant lui. C'est quoi ? Une crise d'adolescence après l'heure ? J'en sais rien. Je sais même pas s'il tient vraiment à ce que je lui réponde franchement. Mais bon, ça fait une conversation donc je peux faire l'effort de lui répondre.

- Non, non, non et non ! Comment t'as réussi à te faire un scénario aussi tordu ?! Même dans mes romans personne n'est aussi psychédélique !

Voilà, quatre question, quatre non. Parce que bon, faut pas pousser. De un, moi aussi j'aime les hommes donc, pas possible. De deux, si je suis venu, c'est parce qu'il a de la lumière et que moi pas. De trois, j'ai pas pensé un seul instant à cet éventualité. De quatre, je suis gay et pas obsédé. Bref, je me réponds dans ma tête. Parce que cela ne le regarde pas. Je bois une gorgée de plus d'alcool, c'est ce qu'il me faut je crois. J'suis déjà fatigué.

(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Mer 2 Déc - 18:39


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

J'étais tranquille. Enfin peut être pas totalement. Faut dire que ce mec était énervant, qu'il avait même réussi à m'agacer avec ses blagues. Sinon je serai pas en train de fumer pour calmer mes nerfs. C'était de sa faute si j'allai attraper un cancer des poumons - et du foi avec la bière apportée. Même si en vérité l'alcool je pouvais le consommer tout seul. ET en plus mon voisin se permettait de dire que mes propos n'étaient pas cohérents. J'avais envie de lui enfoncer ma cigarette dans l'oeil pour lui faire voir, qui sait qui savait pas tenir des propos cohérents. Si je le disais c'était que ça m'était déjà arrivé qu'on me dise que j'étais un obsédé parce que j'étais pédé.

- Ca se voit que tu as trop la tête dans ton bouquin pour pas voir que les humains c'est vraiment des cons

Répliquais je en soufflant la fumée vers le plafond. Il me demandait comment j'avais fait pour penser à un truc pareil. Je fronçais les sourcils en l'entendant dire que j'étais psychédélique. Et en plus il m'insultait !

- Hé je suis pas un drogué ! Tu me connais pas je te permet pas de m'insulter !

Je commençais à m'emporter et je me redressai. Je me cognais au coin de la table basse et je pestai, insultant ce meuble de tous les noms. En plus j'avais mal au genou maintenant à cause de ce mec. Il m'avait énervé avec ses grands airs. J'écrasai ma cigarette dans un cendrier posé dans la cuisine. J'imaginais que ces bouquins devaient être aussi chiant que celui qui les avaient écris. Peut être que Jack en avait dans sa librairie. Je pourrais en emprunter un et le lire, juste pour rigoler et après balancer à la gueule de mon voisin que son livre était nul à chier.

copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Lun 7 Déc - 12:39




Bière à la chandèle



Franchement ? Ce mec est complètement barge... Je ne sais pas ce qui ne va pas dans sa vie mais là, c'est pas possible. Comment est-ce qu'il peut dire des choses pareilles avec un ton sérieux ? Ou alors est-ce que c'est moi. Est-ce que cela fait tellement longtemps que je n'ai pas parler à quelqu'un que du coup, je n'arrive pas à comprendre les gens ? Non... Pour un romancier, ce serait bien le comble ça. Il me met le doute le petit. Qui n'est pas petit d'ailleurs... Peut-être que c'est pas son jour, qu'il a eu une mauvaise expérience et qu'il ne semble se rappeler que de cela. C'est sûr que les humains, c'est pas toujours des perles mais bon ! Il ne faut pas exagérer non plus.

...

Décidément, je crois que je ne vais pas sortir indemne de cette soirée. En quoi est-ce que le fait que je lui ai fait un commentaire voudrait dire qu'il est drogué ? Je n'y ai même pas pensé une seule seconde ! Pour moi, il a trop l'air fier de lui pour faire une chose pareille donc bon... Il se lève. Est-il a ce point hors de lui ? Je ne comprends rien du tout... En plus, cet abrutit ne trouve pas mieux que de se faire mal et de jurer comme un porc !

Du coup, il n'y a qu'une seule chose qui me passe par la tête à cet instant. Je me lève et je le prends dans mes bras.

Ouaip.
Meilleur solution numéro un.

Il faut qu'il se calme le voisin ! Je ne sais pas pourquoi il est sur les nerfs mais... Il est clairement sur les nerfs. Je ne sais pas pourquoi mais pour moi, les câlins sont le moyen le plus efficace de résoudre les problèmes de ce genre. C'est pas le top de la virilité, je vous l'accorde mais bon. On s'en fou ! Du moment que ça peut aider l'autre à aller mieux, on ne va pas se plaindre, si ?

Bref. Après ce câlin plein de testostérone, je le lâche et je me déplace vers la cuisine qui est juste derrière nous. Sans trop attendre, j'ouvre le congélateur et je prends un morceau de glace ainsi qu'un linge qui traînait à côté. De toute manière, si l’électricité ne revient pas bientôt, tout sera bon à jeter à la poubelle. Ou au composte.

Je reviens vers ce bonhomme et sans attendre la moindre permission de sa part, j'attache le linge avec la glace à l'intérieur sur son genoux blessé. C'est tout con, je vous l'accorde mais bon. Si le froid peut le calmer, je ne suis pas contre. Je me relève et revient m'asseoir comme si de rien n'était sur le canapé. Je m'ouvre une autre bière et me retourne vers le Yann.

- Alors, ça va mieux maintenant ?

Je croise les doigts de toutes mes forces que ce soit le cas. J'ai pas envie de me battre avec ce voisin, parce qu'il a de la lumière putain ! Et aussi, parce qu'il risque de faire la gueule si je pars avec les bières. Et aussi, j'avoue, parce que pourrir une relation voisin, c'est juste nul et pas pratique.


(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Sam 12 Déc - 19:11


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

Il venait de me serrer dans ses bras. Ce mec avait définitivement un grain. Déjà j'étais pas trop pour ce genre de marque d'affection - sauf exception avec une certaine personne et ma mère - alors franchement je crois que ça m'avait encore plus énervé. Ou surpris. Je savais plus où j'étais. Merde mais quel genre d'individu faisais un câlin à un inconnue ? J'étais son voisin et ça s'arrêtait là. Ou bien c'était une invitation ? Peut être que picoler à la bougie lui avait donné des idées à l'écrivain. Ils étaient tellement bizarre ces gens là.  
Du coup j'étais resté comme un con figé sur place et sursauta lorsque je senti quelque chose de froid contre mon genou. C'était même plus que froid, c'était glacé. Cet abruti m'avait collé un glaçon contre mon genou. J'étais censé le remercier ? Je lui avais rien demandé. Il voulait quand même savoir si ça allait mieux.

- J'en sais rien, j'ai pas l'habitude qu'on me fasse des câlins de ce genre

Je finissais par me rasseoir sur le canapé, prenant une nouvelle bière. Il était vraiment étrange Edmund. Peut être que à force de faire des insomnies ça avait attaqué son cerveau ? Je haussai les épaules, ce n'était pas mon problème, ici c'était pas un hôpital pour les fous.

- Mon genou il est fichu, alors bleu ou pas, le glaçon c'était pas nécessaire

Finissais je par lancer après avoir bu une gorgée de bière. C'était ma façon à moi de dire merci. Avec son cerveau d'écrivain il arrivera peut être à décrire le sous entendu.

copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Mar 12 Jan - 12:08




Bière à la chandèle



Pardon ?

Non... Si ? Pas des câlin de ce genre. Et bien, désolé mais je vais pas lui sauter dessus quoi ! C'est vrai qu'il est pas moche mais bon, je ne suis pas désespérer à ce point. Ou alors, j'en suis pas conscient... C'est possible aussi ? Bon, en toute sincérité, je m'en fiche. Je ne suis pas venu dans le but de tirer un coup. Même si... Je dois avouer que franchement, entendre son voisin faire des cochonnerie, c'est assez bizarre.

Bref, c'est pas de ma faute s'il a pas eut assez d'amour autre que sexuel ou maternel ! Moi je fais des câlins et il n'a qu'à faire avec, un point c'est tout ! Mais bon, je vais pas lui dire ça. Courageux mais pas téméraire comme on dit !

- Ah... Désolé ?

Je sais pas si c'est ce qu'il attend mais il y a droit. Histoire qu'il me fiche la paix ensuite, parce que je veux pas entrer dans le débat " câlin " ce soir. Mais alors, vraiment pas du tout. Pis bon, je crois qu'il me prend déjà pour un cinglé le voisin. Non mais regardez moi ce regard qu'il me lance quoi ! Je ne vais pas le manger non plus. Sérieusement, je me sens limite pédophile avec ce regard accusateur qu'il me lance ! Pas qu'il soit tout jeune le " Yann " mais bon, c'est comme si j'avais regarder de travers un élève et qu'il se méfiait de moi.

Ouaip.
Je pars totalement en cacahuète là. Bon ! Pensons humain d'accord ? Il me sort une phrase bidon, le truc tellement nul que j'ai envie de rire et de me moquer du scénariste derrière ! Je crois que je suis trop dans l'écriture de mon roman en ce moment... Ah là là, déformation professionnel ? Je peux pas m'empêcher de penser que tous n'est qu'un roman écrit pas plusieurs personnes aux goûts douteux, voir carrément merdique parfois. Bon, je vais pas me considérer comme le nouveau Shakespeare mais dès fois, y a des gens qui ont juste des vies trop bizarre ou merdique pour être vraie. T'as qu'à me prendre en exemple, bordel ! Ouais, moi, le petit fils à papa et maman qui n'osent pas leur dire qu'il est GAY ! Ouais, c'est nul, carrément nul. Être toujours dans le placard à 30 ans, c'est juste pas la classe du tout. Mais je m'en fou !

- Arrête de dire des bêtises. Même s'il est fichu, le glaçon aide à faire partir la douleur.

BANANE.
Ouais, j'ai faillis finir ma phrase par ce petit mot doux, mais je m'en suis retenu. Parce que je suis un mec bien. Si, c'est vrai, je vous le jure ! Et puis, il faut dire que y a des gens qui n'ont pas de logique, on ne peut pas leur en vouloir... S'il ne sait pas que le froid fait partir les douleurs vive, c'est pas mon souci ! Maintenant il le sait et pourra aller se coucher un peu moins con !

Au moins, il m'a pas envoyer chier. C'est déjà un début. Entre chien et... Machin ? On peut s'entendre non ? Peut-être bien que si, peut-être que non, j'en sais rien. En tout cas, je me sens bien ici, j'ai pas envie de partir quoi ! Mais faut que je trouve un sujet de discussion hein, histoire qu'il oublie que je me tape l'incruste chez lui depuis quelques petites minutes déjà.

- Tu fais quoi comme boulot dans la vie ?

Ouais, pas que cela m'intéresse mais bon, je pourrais être surpris ! Et pis, il sait déjà mon job donc je peux bien lui demander le sien. Ah, faut que je dise un truc de plus, aussi histoire qu'il parle beaucoup.

- Et si tu bosses, t'aime ce que tu fais ?

Ouais, là je suis vraiment intéresser. S'il aime ce qu'il fait, ça va juste être passionnant. J'adore écouter les gens parler de leurs professions avec amour ! Je me demande bien ce qu'il peut faire comme boulot....

(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field

Dossier
CV:
Rps: Disponible
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Jeu 11 Fév - 20:51


Bière à la chandèle
Guirlande à Noël

Je regrettais de plus en plus d'avoir ouvert ma porte. J'aurais du le laisser sur le palier, seul avec son obscurité. Certes, j'aurai loupé des bières mais face à ma tranquillité il n'y avait pas photos. C'était cependant trop tard et je devais supporter mon voisin. Si au moins il se taisait, je pourrai le supporter un minimum mais même pas. Ses excuses étaient même pas sincères. Ouais bah j'étais pas habitué au câlin, c'était pas ma faute si je préférais éviter ce genre de geste d'affection.

Peut être que mettre des glaçons sur les gens faisaient partie de la culture d'Edmund mais pour moi c'était inutile. J'étais en kit depuis longtemps et c'était pas parce qu'on me mettait du froid sur mon genou qu'il allait soudainement se remettre à fonctionner correctement. J'aimais pas son ton non plus, ni même son regard. Il aurait pu finir par "crétin" que ça serait revenue au même.

- Ouais sans doute pour le bleu, mais j'ai connu pire

J'avais pas envie de m'étaler sur cet épisode de mon passé. Je ruminai déjà assez tout seul des fois, c'était pas pour venir me plaindre auprès d'un inconnu. Je le connaissais pas Edmund. Je savais qu'il était insomniaque, écrivain et qu'il aimait la bière. Et qu'il était chiant.
Je soupirai face à sa question. C'était pas Meetic ici.

- Je suis prof de sport

Est ce que j'aimais mon travail ? Suffisamment pour m'y rendre tous les jours et puis j'appréciais surtout le plaisir de pouvoir crier sur les jeunes.

- Aimer est un bien grand mot, disons que ça me va...Et toi, du succès avec tes bouquins ?

J'étais pas un grand lecteur, à part dans ma jeunesse. Mais aujourd'hui c'était surtout du porno qui remplissait ma bibliothèque.

copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Inhabitants of The field
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   Ven 12 Fév - 20:56




Bière à la chandèle



J'ai l'intime conviction que si je pète pas un coup, l'atmosphère risque pas de se détendre...

C'est tellement profond que je devrais l'écrire sur un papier ! Histoire de m'en rappeler plus tard. Enfin bref, ne faisons pas tout un fromage de mon talent. Pas ici et certainement pas maintenant. On est mal parti, vraiment mal parti. Et, pour une raison que j'ignore, ça me fait un petit peu chier. Pas qu'il soit important dans ma vie le gugus mais, c'est un peu une preuve que je suis trop étrange pour les gens. Et ça, et bien cela me fait bien chier. C'est déjà pas mal de l'admettre hein ! Il y a des gens qui toute une vie durant ne se rendront pas compte de leurs niveaux de connerie. Moi je le sais.

Je crois que c'est pire encore, d'un sens, tu peux pas le nier. Enfin bref, je pousse un bon gros soupir, prends une bonne grosse gorgée de bière et je me promets de faire un petit effort. Je vais pas changer du tout au tout mais, peut-être que si je suis plus avenant, ça passera mieux.

- Désolé de l'apprendre.

Et putain, sur ce coup, je suis sincère à 100%. Un truc que j'ai remarqué dans ma vie, c'est que quand les gens te lancent ça à la va vite sans même remuer un sourcil, c'est que c'est putain de vrai. Plus encore que ce que tu peux t'imaginer. Alors moi, je m'abstiens. Sa vie ne me regarde pas. Je vais pas me mettre à le plaindre non plus hein, je déteste les gens qui " compatissent ".
Beark.

Hoho, un prof de sport ! Rien que ça ! Mais c'est la méga classe. Ouais, je peux pas retenir un monstre big sourire. Je suis toujours admiratif devant les gens qui font du sport. Moi le seul que je pratique - et rarement - c'est le sport matelas. Pas de quoi rester fit. Enfin bon, faut dire que j'aime pas ça, j'arrive pas à me motiver. Ah, si j'avais un coach, peut-être que ça m'aiderait ! C'est pas du tout une mauvaise idée ! Je vais prendre le temps d'y réfléchir.

- Ouahou.

Ouais, dans le genre super viril, on fait mieux. Mais je m'en fiche et puis, on est entre gay non ? Ouais, je craque sur les mecs musclés, quand on dit que les opposés s'attirent, c'est pas tout faux hein. Mais bon, le bellâtre est prit donc je doute tenté ma chance. Surtout que si vous voyiez ma technique de drague, vous vous moqueriez de moi... Vraiment, c'est pas mon truc.

Bon, c'est pas un passionné mais au moins, il crache pas sur son boulot, c'est bien. Mais... Mais de quoi je me mêle d'abord ! Y a pas de bien ou de pas bien,ho ! Faut que je me calme tout de suite.  Bon, qu'est-ce que je lui répond ? Est-ce que je lui mens comme à tous le monde et que je lui dit que non, je fais ça pour le plaisir et que je suis serveur le reste du temps ? Mouais, moyen... Surtout que c'est mon voisin donc lui dire que je suis serveur alors qu'il voit mes lumières allumés tout le temps, c'est pas très crédible. Et puis, en plus de ça, j'ai pas envie de lui raconter des conneries. Non, finalement j'ai envie d'être sincère avec ce mec qui est mon voisin.

- Oui. J'ai vraiment beaucoup de chance. Surtout quand on voit le nombre d'écrivains qui gagne rien...

Ouuuh, faut que je me calme. Pas trop d'enthousiasme surtout ! Non, vraiment, je veux pas le faire chier avec tout ça alors je me tais. Je me tais et je profite de m'ouvrir une nouvelle bière. Ouais, j'ai la descente facile ce soir. Aussi étonnant que cela soit. M'enfin, c'est la vie. Et puis, il est pas si affreux. J'crois que je carbure trop à l'alcool moi. Je vais finir en écrivain mort alcoolique si je continue. Ha. Ha... Je vais boire pour oublier ce que je viens de penser je crois.

Finalement il est pas si mal le silence entre nous. Ouais, peut-être que c'est parce que je commence à avoir bu pas mal. Je sais pas, je me sens relaxer tout d'un coup. Et puis, cette ambiance quoi ! C'est juste magnifique. J'en tomberais presque amoureux. Ouais, enfin il en faudrait beaucoup plus, et puis, on tombe pas amoureux d'une ambiance... Je me pose plus confortablement sur le canapé et je regarde le voisin Yann... Il est vraiment pas moche.

Bah, c'est l'alcool qui me fait penser ça. Tout le monde est beau avec quelques verres dans le nez.
Ouais, merci l'alcool.

Et je ris de bon coeur ! Pas trop fort mais un peu, juste pour décompresser et être bien.


(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bière à la chandèle ♦ Yannou   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bière à la chandèle ♦ Yannou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La bible de la bière
» [Présentation] Bière
» Bière d'Absinthe (journal de Karaz Rhun)
» [Appel aux gueulards] Tonneaux de Bière et tisane au miel
» bière et tournoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The casual vacancy :: Pagford :: Les champs :: Habitations :: Yann Matrevis Home-
Membre du mois

Jack o'Benrose